mardi 27 juin 2017

Une école primaire juive de Londres risque la fermeture pour ne pas enseigner la théorie du genre


Une école primaire juive de Londres risque la fermeture pour ne pas enseigner la théorie du genre
Un organisme public de contrôle des écoles privées a donné un avertissement à une école juive orthodoxe de Londres, parce qu'elle ne donnait pas de cours sur l'homosexualité ou la réassignation de sexe. L'établissement pourrait être fermé.

L'école pour filles orthodoxes Vishnitz, située à Hackney à Londres, est dans le collimateur de l'Ofsted, organisme britannique de surveillance des établissements privés, pour son enseignement conservateur, selon le journal The Telegraph.

L'établissement, qui accueille des enfants âgés de trois à huit ans, se voit reprocher de ne pas inclure dans ses programmes la problématique de «l'orientation sexuelle», la théorie du genre, ou encore l'homosexualité. Selon l'Ofsted, l'école ne donne pas à ses élèves une «compréhension complète des valeurs britanniques fondamentales».

Pour l'organisme, cela «restreint le développement spirituel, social et culturel des élèves et ne promeut pas l'égalité ni ne prend en compte les différents modes de vie».

Or, les établissements scolaires britanniques sont contraints, par la Loi sur l'égalité de 2010, d'enseigner aux enfants ces sujets concernant l'identité sexuelle.

Dans le cas où l'école persisterait, elle risque la fermeture par le ministère de l'Education.

Source : https://francais.rt.com

1 commentaire:

  1. Anonyme4.7.17

    « Les valeurs britanniques fondamentales » :Vraiment ? N'est pas plutôt que "aujourd'hui on banalise et on normalise de plus en plus de choses qui sont anti-vie" comme cela est bien dit ici : https://youtu.be/wsMGkoj2Kqo?t=1269

    RépondreSupprimer